dimanche 23 février 2014

Soleil de février

Après de nombreux mois d'un temps plutôt pourri, voici les vrais premiers rayons de soleil bienfaisants. Agréables autant pour le moral que pour pouvoir faire quelques images, ce soleil providentiel m'a permis d'effectuer quelques prises de vue.

Les images ont été sélectionnées puis additionnées grâce au logiciel Registax 6. Un traitement informatique par ondelettes a finalement révélé les détails des images. Dans cette image, 5 photos ont été additionnées, toutes prises avec un Sony Alpha700 équipé du télé de 1000 Rubinar MC1000 f/10 à 1/640s 400 ISO :

Soleil du 23 février 2014 à 11h11 TU

samedi 22 février 2014

Jupiter dans les Gémeaux

Un essai de pose unique de 30 secondes à 1600 ISO sur le ciel sans traitement particulier. Jupiter est au centre, on reconnaît Castor et Pollux au-dessus et à gauche ; la pollution lumineuse due à la brume apparaît dans le bas du cliché.


lundi 27 mai 2013

Début du ballet des planètes

Première observation du ballet des trois planètes dans le ciel du soir : Vénus, Jupiter et Mercure ont entamé une danse endiablée qui va se poursuivre pendant une dizaine de jours.

La première belle journée de ce dimanche de fête des mères a été l'occasion de les attraper toutes les trois au ras des arbres. Le contraste a été volontairement poussé pour mieux les apercevoir. La photo a été prise à 20h34 TU.

Vénus est en bas, à gauche Jupiter et en haut Mercure

jeudi 24 mai 2012

La Lune et Vénus

Rencontre de Vénus avec le fin croissant sélène âgé de moins de 48 heures. Il était 20h28 TU, le Soleil était à presque 8° sous l’horizon, l’arc lunaire dominait l’horizon de 4° et Vénus de 9° en direction du Nord-Ouest. L’écart entre les deux astres était de 5°. Pour cette année, ce fut le dernier rapprochement de la Lune avec Vénus visible dans le ciel du soir.

Le 22 mai 2012


dimanche 22 avril 2012

Soleil dans le continuum

Addition de 6 clichés pris à la hâte entre deux nuées orageuses... Vers 12h TU, Registax 6, ondelettes et finalisation dans Photoshop (niveaux).

samedi 21 avril 2012

Ejectats

Négatif de la photo précédente avec renforcement des niveaux (augmentation du contraste) afin de mettre en évidence les éjectats de certains grands cratères : Tycho est particulièrement remarquable en bas de l'image. La photo a été également réorientée avec le nord en haut.

vendredi 6 avril 2012

Lune du 05/04 (suite)

La même "presque" Pleine Lune mais un peu plus tard, donc un peu plus haute dans le ciel, ce qui explique la différence de couleur. Konica Minolta D7D + Téléobjectif catadioptrique de 1000 mm - 1/250s - 800 ISO - Compositage de 5 images + ondelettes.


jeudi 5 avril 2012

Lever de Lune

Une Lune presque pleine (99%) qui se lève sur l'Anjou. On remarquera la brillance du cratère Kepler qui se détache du fond de l'Océan des Tempêtes. - Compositage de 8 photos au téléobjectif de 1000 mm - 05/04/2012 vers 21h30.

samedi 31 mars 2012

Une tempête solaire plus grosse que la Terre !

Dans l’atmosphère du Soleil des tempêtes atteignant plusieurs fois la taille de la Terre peuvent se produire, pour la première fois l’une d’entre elles a été filmée.

La tornade solaire photographiée par SDO. NASA/SDO/AIA/Aberystwyth University/Li/Morgan/Leonard

Des images animées d'une énorme tornade atteignant cinq fois la taille de la Terre ont été capturés pour la première fois à la surface du soleil par des scientifiques de l'Université d'Aberystwyth. Cette tornade a été immortalisée par l’Atmospheric Imaging Assembly (AIA) de la sonde SDO (Solar Dynamics Observatory) qui permet de prendre des photos de l'atmosphère solaire sur 10 longueurs d'ondes toutes les 10 secondes.
« C'est peut-être la première fois qu'une telle énorme tornade solaire est filmée par une caméra » se réjouit le Dr Xing Li, de l'Université d'Aberystwyth. Les images capturées le 25 septembre 2011 seront diffusées aujourd’hui lors d’un meeting d’astronomie à Manchester. Elles montrent les mouvements des gaz surchauffés qui peuvent atteindre des températures comprises entre 50 000 et 2 000 000 de degré Celsius.

La base de la tornade apparait comme une spirale ascendante qui jaillit dans la haute atmosphère solaire à environ 200.000 km pour une période d'au moins trois heures et se déplace à la surface au moins au double de la vitesse de déplacement des plus rapides tornades existantes sur Terre.

Mais à la différence des tornades sur la Terre, qui sont générées pas des phénomènes comme le cisaillement des vents, les tornades de plasma du soleil sont façonnées par un puissant champ magnétique qui s’accompagne parfois d’une éjection de masse coronale, des particules accélérées projetées à très grande vitesse dans l’espace depuis la couronne solaire (la couche externe de l’atmosphère solaire).


La tornade enregistrée à différentes longueurs d'ondes. NASA/SDO/AIA/Aberystwyth University/Li/Morgan/Leonard

Les tempêtes sont fréquentes sur notre étoile. Depuis quelques mois, l’activité du Soleil s’intensifie, suivant un cycle de 11 ans au cours duquel l’activité croit et décroit, passant d’un minimum à un pic. Ce pic d’activité est attendu pour 2013.

Sciences et Avenir.fr
29/03/2012

Une tempête solaire plus grosse que la Terre !